Le crocodile du boulevard de Belleville : une magnifique histoire sur la tolérance, la bienveillance et l’amitié

La nuit, quand tout le monde dormait, Wang emmenait Ban-Ji se promener dans les rues de Belleville. L’enfant marchait à côté du tigre, qui lui racontait des histoires. Des histoires du pays de ses ancètres. Des histoires de la Chine éternelle. Jusqu’à cette nuit où ils aperçurent, à la sortie du métro Belleville, une grande et belle dame qui contemplait les étoiles, un crocodile à ses pieds.

Cet album haut en couleur est une invitation au voyage et à la tolérance. Voyage dans le monde car les habitants du quartier où vivent notre héros et son tigre sont de différents pays mais aussi voyage dans l’univers, au milieu des étoiles, la passion de Madame Aminata. Ceci, peut-être, pour nous signifier que nous sommes sur une même planète même si nos origines et nos croyances sont variées, et que cette planète est au centre d’un immense univers. La diversité se retrouve dans chacun d’entre nous, prête à offrir ses trésors à qui ose s’y intéresser et l’accueillir. C’est une fantastique chance !

Wang, le petit garçon, et son tigre Ban-Ji vont ainsi découvrir qu’il est possible d’apprendre et de rêver en s’ouvrant aux autres, au delà des préjugés. Ce sont ces liens que nous créons qui nous nourrissent et nous enrichissent.

Et même si Madama Aminata disparait soudain (métaphore de la mort), elle aura transmis de l’amour, du savoir et de la bienveillance. Son crocodile Moboutou, comme un héritage, deviendra un précieux ami sur qui Wang et Ban-Ji pourront compter et à qui ils offriront leur aide pour briser sa solitude. Le duo devient alors un trio…qui pourrait bien s’agrandir comme le laisse présager la dernière page du livre quand Wang, Ban-Ji et Moboutou assistent à l’arrivée d’un étrange personnage vêtu d’un manteau de fourrure et d’une chapka. Il est accompagné d’un ours… Mais ceci est une autre histoire.

 

 

Nombre de pages : 32

Editeur : Nathan

« Le crocodile du boulevard de Belleville » de Didier Lévy et Aurélie Guillerey est disponible sur :

 

 

Laisser un commentaire