On n’est pas si différents : jamais trop tôt pour lutter contre les idées reçues (handicap)

On n’est pas si différents : jamais trop tôt pour lutter contre les idées reçues (handicap)

La publicité pour une célèbre pâte à tartiner chocolat-noisettes dit et répète qu’il faut beaucoup d’énergie pour être un enfant. C’est vrai. Et c’est vrai pour tous les enfants… même ceux que l’on ne voit jamais dans les pubs à la télé.

Qu’il soit né porteur d’un handicap ou qu’il le soit devenu, qu’il roule, boîte, tâtonne, signe, tourne en rond ou culmine à 60 cm, rien n’interdit à un enfant de manger des tartines chocolatées, de rire, d’être heureux, d’être amoureux, de faire des bêtises, de râler… et surtout d’avoir des amis.

Au fil de ces pages, ni peur ni pitié, pas de bons ou de mauvais sentiments non plus, juste des enfants qui finalement ne sont pas si différents les uns des autres, et peuvent apprendre à se connaître pour mieux vivre ensemble.

Les illustrations graphiques et colorées, fluos et réalistes, entre le collage et le dessin, mettent en avant la joie de vivre, le positif et les ressources de ces enfants extraordinaires… la vie en somme !

livre on n'est pas si différents

Les enfants « différents » (porteurs de handicap de toute sorte) sont présentés dans des situations quotidiennes. La différence est envisagée dans la normalité en rapport avec le titre de l’ouvrage : « On n’est pas si différents ». On y croise des enfants en fauteuil roulant qui détestent les épinards ou qui adorent la glace à la fraise même s’ils ne peuvent pas tenir un cornet !

livre on n'est pas si différents

L’humour n’est pas en reste !

« Je n’aime pas les épinards… et puis du fer, il y en a assez dans mes roues ! »

« Je ne suis pas malpoli. Je ne suis pas poli pareil, c’est tout. »

L’accent est mis sur ce que ces enfants peuvent faire et ont envie de faire pour une vision résolument positive et optimiste de la différence.

Un enfant en fauteuil roulant peut faire la course, un enfant qui parle la langue des signes peut apprendre des signes aux autres enfants, un enfant porteur de handicap peut et veut jouer, rire, inviter des copains pour son anniversaire…

« Ce n’est pas la honte d’être mon ami », « Je ne suis pas contagieuse » nous dit cette petite fille atteinte de trisomie.

livre on n'est pas si différents

Les difficultés ne sont pas pour autant occultée.  Les choses sont parfois difficiles… mais jamais impossibles ! Chaque jour est un défi et les journées sont bien remplies quand on doit tout apprendre… et les parents sont fiers de chaque progrès, de chaque réussite.

La dernière double page présente des célébrités atteintes de handicap qui ont réalisé leurs rêves :  une source d’inspiration pour les enfants « différents » et leurs parents.

livre on n'est pas si différents

bouton simple amazon

On n’est pas si différents de Claire Cantais (éditions La ville brûle) est disponible :

A partir de 5/6 ans.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.